L’Hôtel de Sade renaît à la vie

Le Centre des monuments nationaux ouvre au public l’Hôtel de Sade

Propriété de l’État et géré par le Centre des monuments nationaux, ce site était occupé à l’origine par un vaste ensemble thermal datant du IVème siècle de notre ère, progressivement révélé grâce aux différentes campagnes de fouilles conduites depuis les années 1940. Un bâtiment de la dîme, des édifices religieux et privés s’agrègent à l’époque médiévale et moderne.

En 1513, Balthazar de Sade fait édifier un hôtel particulier dans un style mariant les répertoires gothique et Renaissance. Le site actuel est le résultat d’une opération de remembrement et de restauration de ces différents édifices, menée au début du XXe siècle sous l’action conjointe de l’architecte Jules Formigé et d’Henri Rolland, directeur des Antiquités de Provence. Afin d’y conserver les collections archéologiques de Glanum et d’y accueillir les chercheurs.

Ce travail remarquable de restauration de l’Hôtel de Sade de Saint Rémy de Provence permet de rappeler que la famille de Sade a marqué de sa présence une grande partie de la Provence : du Luberon aux contreforts du Ventoux, d’Antibes à Avignon, de Fontaine de Vaucluse aux Alpilles, de Tarascon à Marseille, des pieds de la Montagne Sainte-Victoire au Pont d’Avignon …

Du XIème siècle au XVIème siècle l’arbre généalogique familiale a vu se multiplier les « branches ». Puis, une à une celles-ci disparurent.

En 1808 le dernier  Sade de la branche Saumane-Mazan épousa la dernière Sade de la branche d’Eyguières…! Rassurez-vous leurs parents communs remontaient à plus de six siècles minimum.

C’est ainsi que le 15 septembre 1808 Donation-Claude Armand, fils du Marquis de Sade, épousa Louise Gabrielle Laure, réunissant ainsi les deux dernières branches de la Maison de Sade.

C’est ainsi, aussi, que se lièrent à nouveau, au delà des siècles, le nid d’aigle de Lacoste, la noire citadelle de Saumane et l’Hôtel particulier de Saint-Rémy de Provence.

Hotel de Sade

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someoneShare on Google+

Leave a Comment