Le saviez-vous ? Quand le Marquis de Sade luttait contre la peine de mort

In:

Le saviez-vous ?

C’est le 18 septembre 1981 que l’abolition de la peine de mort est adoptée en France après près de deux siècles de combat. Après cette année de bicentenaire de la mort du Marquis de Sade il peut être intéressant de retracer sa propre lutte pour cette cause qu’est l’abolition de la peine de mort en France.

En effet, Sade a fait de l’abolition de la peine de mort un de ses combats pour la liberté, critiquant, en connaissance de cause, l’ensemble du système judiciaire et carcéral. Qui de mieux pour défendre ce projet que celui qui fut lui-même condamner à mort par contumace et qui sauva de la guillotine ses beaux-parents, ceux là même qui l’avaient fait embastillé par lettre de cachet ?

Il écrit ainsi dans La Philosophie dans le boudoir qu’une « loi qui attente à la vie d’un homme est impraticable, injuste, et inadmissible. »

Il exprime ainsi au travers de son œuvre sa vision de la Justice. Celle-ci ne doit pas s’appuyer sur un système de punition mais au contraire sur l’éducation et la réhabilitation. Il va d’ailleurs plus loin en défendant l’avortement (aboutissant à la condamnation à mort de la mère à l’époque), critiquant l’absurdité d’un calcul amenant la mort de non pas une mais deux personnes au nom d’une justice égalitaire.

Il aura cependant fallu attendre deux siècles pour que sa voix se fasse entendre et que la France mette fin à la peine de mort.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someoneShare on Google+

Leave a Comment