L’amant des lumières

In:
Grâce aux archives dévoilées pour la première fois par la famille de Sade et le collectionneur Pierre Leroy, ce bel ouvrage illustré retrace l’univers romanesque et fantasmatique d’un des maîtres de l’imaginaire : homme de lettres et de théâtre, romancier, philosophe, et homme politique, le « Divin Marquis », à la personnalité complexe et déroutante, fut aussi l’un des descendants d’une dynastie millénaire, parmi les premières et les plus anciennes familles de Provence. Allié par sa mère à tout ce que le royaume de France comptait alors de plus grand, il a connu un parcours humain douloureux et, le plus souvent, méconnu.À travers une riche iconographie patiemment collectée et souvent inédite, ce livre met en lumière l’itinéraire d’un écrivain de tous les paradoxes : homme fascinant, provocateur, extravagant et déstabilisant (car sensible et cruel à la fois), ce libertin du siècle des Lumières, doté d’un érotisme fort (souvent sublimé), aimait aussi sa terre nourricière du Luberon, et son vieux fortin de Lacoste (aujourd’hui, propriété du célèbre couturier et académicien, Pierre Cardin). Construit sur un rocher escarpé, ce château fort d’une lumineuse et inquiétante beauté fut, pour lui, son havre de paix, sa respiration, sa liberté…, mais aussi une source d’inspiration.

Le Marquis de Sade est à lui seul un destin, un esprit libre qui a marqué en secret bien des écrivains du XIXe siècle et des artistes du XXe siècle, continuant à nous émouvoir et à nous interroger par ses écrits sulfureux et sa vie tumultueuse… Aujourd’hui, deux cents ans après sa mort et grâce au triomphe de l’art sur une morale étroite et coercitive, il nous revient, plein de bruit et de fureur. Parce qu’il a rêvé sa vie et a tenté de vivre ses rêves, Donatien Alphonse François de Sade fut bien « l’Amant des Lumières ».

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someoneShare on Google+

Leave a Comment