À PROPOS

In:

2 Décembre 1814. Après avoir connu la Monarchie, la Révolution, le Consulat, l’Empire et l’aube de la Restauration, Donatien Alphonse François, Marquis de Sade s’éteint, à 74 ans, seul, après  avoir été emprisonné sous tous les régimes.

Homme libre au-delà des prisons ! Esprit libre au-delà des siècles ! Sade a traversé les siècles comme il a traversé son époque, en précurseur et en symbole de la Liberté.

Et quel précurseur ! Précurseur : celui qui vient et qui annonce.

« Malheur à l’écrivain bas et plat qui, ne cherchant qu’à flatter les opinions à la mode, renonce à l’énergie qu’il a reçue de la nature pour ne nous offrir que l’encens qu’il brûle complaisamment aux pieds du parti qui domine »

Deux cents ans plus tard, Sade est toujours là ! Au cœur de tout.

C’est pourquoi nous vous offrons de suivre, grâce à ce site officiel, toutes les manifestations et toute l’actualité du Bicentenaire de la mort  du Marquis de Sade. Celui-ci se déroulera tout au long des années 2014 et 2015.

Expositions exceptionnelles, livres nombreux et rééditions, lecture de son œuvre épistolaire, spectacles multiples, pièces de théâtre , découvertes extraordinaires, film, …

Ces deux années vont donc être très Sadiennes !

Vous découvrirez, dans  ce site, un Sade que vous ne connaissiez pas.  « J’embrasse même les gens qui me boudent parce que je ne hais que leurs torts »

Homme bouleversé par les passions et les événements qui l’ont déchirés — 27 ans de prison par lettres de cachet — , alliant l’humour à la tendresse, la force des mots à la violence de son temps, voulant tout connaitre, tout raisonner, tout conceptualiser, il a payé de sa vie, de son nom et de son image son immense tribut à la connaissance et à la liberté.

Les préjugés, la méconnaissance et la crainte de l’affronter l’ont condamné à être marqué du fer rouge de « monstre de perversité ».

Sottises ! C’était un « monstre de Liberté » !
« Ce n’est pas ma façon de penser qui a fait mon malheur, c’est celle des autres » !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someoneShare on Google+

3 Comments

  1. Hugues de sade

    Bravo et merci Enguerrand pour ce départ d’une grande aventure
    Hugues

  2. elzear de sade

    Merci, a vous tous pour ce travail, passé et à venir.
    Merci de prendre a coeur l’ Histoire de notre famille prés de 9 siécles…!
    Merci aussi et surtout pour l’ intention en bas de page…
    Elzéar

  3. MARIE LAURE DE SADE

    Je suis d accord, magnifique travail,merci a tous ceux qui ont oeuvre a la realisation de ce tres beau site.

Leave a Comment